Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Toutes les dissertations

Peut on radicalement séparer la moralité de la sensibilité ?

Moralité : vient de la morale fait d'être moral. , les barrières personnelles que l'on pose pour contenir nos comportements. Penser que les règles que l'on suit sont bonnes, reposants sur des valeurs aux quelles on croit. Morale donne du sens a la vie. Agir moralement, c'est agir selon le bien. >pour voltaire la morale se trouve dans...

4 pages - 1,80 €

PEUT-ON REFUSER DE DOUTER ?

   Analyse des termes de la question :    - peut-on :  - est-il possible  - est-il permis (a t-on le droit... juridiquement, moralement)    - refuser : ne pas faire qqch volontairement    - refuser tjs / refuser parfois    - douter : définition du verbe « douter » : Hésiter à croire ; ne...

4 pages - 1,80 €

Peut on rompre avec le passé?

Cependant une telle rupture pourrait avoir des conséquences fâcheuses, conséquences nombreuses que nous allons étudier dans cette deuxième partie. La fuite que nous évoquions dans une première partie, la fuite d'un lourd passif, même si l'homme est capable de tout recommencer à zéro, ne sera bénéfique que si l'individu tire leçon de ses expériences...

3 pages - 1,80 €

La conscience est-elle fiable ?

Tout d’abord, le terme « conscience de soi » désigne l’aptitude d’un être humain à être conscient de ses capacités, de ses besoins et de son existence à travers la vision d’un autre être humain. (Hegel). Il désigne aussi la capacité humaine de connaître ses propres états psychiques : Je pense que je pense. En effet,...

2 pages - 1,80 €

Peut-On Traduire ?

Pourtant, traduire peut il se limiter à une opération où rien ne se perd à charge que rien ne se crée ? Non car la traduction n'est pas une translation sans perte, elle ne peut se réduire à constituer un quelconque enchainement de mot. En effet, traduire un texte mot à mot reviendrait à...

3 pages - 1,80 €

Peut-on combattre une croyance par le raisonnement ?

 Il existe une autre forme de croyance, les croyances fondées sur la raison qui sont beaucoup plus habituelle dans nos vies à vrai dire toute notre vie est fondée sur des croyances que l'on va appeler "scientifiques" c'est à dire fondée sur la raison.  Ces croyances hantent notre quotidien à tel point qu'on n'en...

3 pages - 1,80 €

Peut-on démontrer tout et le contraire de tout ?

Pascal, un grand philosophe, explique que nous atteignons le fondement du vrai par le cœur, sur le quel doit s’appuyer la raison. Ainsi la vérité ne réside pas totalement dans la raison et elle est déjà fondée sur le cœur car « quelques impuissance où nous soyons de le prouver par la raison, cette impuissance...

2 pages - 1,80 €

Peut-on reconnaître pour maître l'un de nos semblables ?

Tiré du latin magister : celui qui dirige, le terme maître employé au sens propre est une personne qui commande, gouverne ou exerce une autorité. Il implique nécessairement le rapport entre une conscience dominante et une conscience dominée. Dans l'antiquité, il caractérisait une personne possédant un ou plusieurs esclaves. De nos jours, il est également attribué à une personne...

3 pages - 1,80 €

POURQUOI LE MAL FAIT-IL PROBLÈME ?

La mal fait d'abord problème... parce qu'il fait mal. Le mal se présente d'abord à l'esprit comme maladie, souffrance, blessure dont on cherche à se protéger. Le problème est donc ici de savoir quel est le "fonctionnement" du mal et comment lutter contre lui. Mais ce qui fait souffrir ou blesse, c'est notamment l'action d'autrui sur nous et...

2 pages - 1,80 €

Pourquoi Le Mmoi Veut-il Toujours Être Un Autre ?

||Le moi se construit grâce à ses rapports au monde. Il est la conscience de soi qui permet de se situer dans le monde. Instable, le moi est en perpétuel changement, il aspire toujours a être autre. Etre autre, c'est ne plus être le moi présent. Mais L'homme vit dans le présent, et en ...

2 pages - 1,80 €

SAVONS-NOUS CE QUE NOUS FAISONS ?

Face à la consommation d'une drogue forte, nous sommes souvent tentés de dire "oui", malgré le fait que nous sommes bien au courant de l'effet des drogues sur le cerveau. Cette situation est d'autant plus commune si cette action permet de nous intégrer dans un groupe de gens, de nous faire sentir plus fort ou encore, si elle...

3 pages - 1,80 €

La liberté de penser est-elle sans limite ?

Si l'homme est libre de penser, et cela ne fait que peu de doute quand on songe simplement au principe même de démocratie ; en effet, dans ce régime politique, l'Etat fait confiance à la liberté de pensé du citoyen mais sommes nous libres de nos pensées ? Contrairement a Descartes, Spinoza soutient le fait que le libre-arbitre est inimaginable car...

3 pages - 1,80 €

Décrire les faits est ce dire la vérité ?

Il existe en effet différentes manières de dire la vérité car une simple description des faits n'est pas suffisante. Tout d'abord, comme nous l'avons vu précédemment, il est nécessaire de décrire un fait, c'est a dire l'observer et le constater par l'intermédiaire de nos sens. Nous avons vu que cette explication n'était pas suffisante, c'est pour cela qu'il...

2 pages - 1,80 €

La dignité humaine dépend-elle d'un travail ?

Dans quelle mesure la démonstration peut-elle se porter garant de la vérité? Nous avons donc établi la nécessité de légitimer le fondement même de la science dans la mesure où celle-ci est reconnue comme étant la faculté de parvenir discursivement à la vérité. Ainsi, il convient de prouver le principe premier à la base...

3 pages - 1,80 €

Peut on se mettre d'accord sur des vérités morales ?

              Pour pouvoir aborder ce sujet, nous allons nous intéresser à l'universalité de la morale. En effet nous allons si celle si existe ou si celle si est relatif. La question que nous poserons serait s'il existe une séparation  entre le bien et le mal, qui serait commun à tous et donc peut-on s'accorder à des vérités morales....

3 pages - 1,80 €

L'autre est-il un semblable ?

Autrui, étymologiquement, c'est d'abord l'autre, celui qui est différent de moi et qui renvoie à la notion d'altérité: le fait de reconnaître l'autre comme autre. Cependant cette altérité ne suffit pas à caractériser autrui. Il est également mon semblable, c'est-à-dire celui qui me ressemble et qui renvoie à la notion d'identité: le fait de se reconnaitre comme le...

2 pages - 1,80 €

Suis-je responsable de ce dont je ne suis pas conscient ?

Depuis toujours, la conscience de nos actes que nous devrions avoir ne s'impose pas toujours à nous. En effet, plusieurs de nos comportements nous paraissent absurdes, et sont même niés par notre conscience. Dés lors une question s'impose à notre esprit : suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience ? Cette question se pose à chaque homme, en...

2 pages - 1,80 €

Texte de Bergson sur la vérité

Qu'est-ce qu'un jugement vrai ? Nous appelons vraie l'affirmation qui concorde avec la réalité. Mais en quoi peut consister cette concordance ? Nous aimons à y voir quelque chose comme la ressemblance du portrait au modèle : l'affirmation vraie serait celle qui copierait la réalité. Réfléchissons-y cependant : nous verrons que c'est seulement dans des cas rares, exceptionnels,...

1 page - 1,80 €

Problèmes de Philosophie (Bertrand RUSSEL): « c'est dans son incertitude même que réside largement la valeur de la philosophie... »

A travers le doute, Russel définit la philosophie comme l'art de poser des problèmes, problèmes qui ne préoccupent pas l'opinion commune. La réflexion philosophique n'apporte pas de réponses aux questions qu'elle soulève elle-même, elle peut pourtant émettre des possibilités. La philosophie n'est pas une réflexion inutile et sans but : la connaissance augmente et on en sort personnellement...

2 pages - 1,80 €

Aristote, La Politique: L'association composée de plusieurs bourgades forme dès lors une cité parfaite, possédant tous les moyens de se suffire à elle-même et ayant atteint, pour ainsi dire, le but ; née en quelque sorte du besoin de vivre, elle existe po

Par delà son apparence physique, l'homme se distingue d'autres êtres par sa conscience, la connaissance qu'il a de ses pensées, de ses sentiments et de ses actes, mais aussi par sa capacité à raisonner. Il se trouve en effet doté de raison, lui permettant de poser un jugement sur ce qui l'entoure, et ce qu'il projette de réaliser ;...

1 page - 1,80 €

La conscience que j'ai de moi me dit-elle qui je suis ?

  Pour ce sujet on peut d'abord introduire en clarifiant les thermes qui donnent le sens au sujet. Tout d'abord on peut définir le terme « je » ceci nous donne une notion de sujet, un sujet pensant ; désigne l'homme en tant que connaissant. Apres on peut se centrer sur le verbe être c'est-à-dire « suis », ceci veut nous faire comprendre que...

2 pages - 1,80 €

L'évidence est-elle fiable pour connaître la vérité ?

            L'évidence est un sentiment de certitude que l'on éprouve face à quelque chose qui va de soi, qui ne fait aucun doute, qui s'impose à l'esprit de façon irréfutable. Or, rien n'atteste a priori que ce sentiment ne soit pas une illusion subjective, et par là même inconsistante. Alors, peut - on se fier à l'évidence ? Cette...

3 pages - 1,80 €

Le développement de la science mettra-t-il fin à la barbarie ?

  Le développement de la science avait un bon fondement à la fin du 19ème siècle. Cet essor laissait entrevoir un avenir éblouissant pour le monde entier. Les progrès de la science devaient conduire les hommes vers une société idéale. A cette époque, Ernest Renan affirmait de façon très optimisme sa foi dans le progrès. Ainsi en 1886, il...

2 pages - 1,80 €

Explication de texte : Nietzsche, Humain, trop humain, paragraphe 611, Tome I

INTRO Nietzsche est reconnu comme l'un des génies ayant façonné le visage du XX° s. il publie humain trop humain en 1878. Cette oeuvre ébranle alors les théories de la métaphysique. Dans le texte étudié, Nietzsche s'intéresse au travail, et à la façon dont il mène au bonheur, le bonheur vu par les artistes et les philosophes. Dans les sociétés modernes, l'organisation...

2 pages - 1,80 €

Connaissance de soi et sincérité ?

La problématique du sujet ne peut pas être réduite à un problème de conscience, même si le travail de la conscience est impliqué à tous les stades de ladite connaissance. En effet la sincérité si elle pose problème, dans le rapport de soi à soi qu'il soit cognitif ou non, c'est qu'elle provient de la conscience que j'en...

1 page - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 1324 1325 1326 1327 1328 1329 1330 1331 1332 1333 1334 1335 1336 1337 1338 1339 1340 1341 1342 1343 1344 1345 1346 1347 1348 1349 1350 1351 1352 1353 1354 1355 1356 1357 1358 1359 1360 1361 1362 1363 1364 1365 1366 1367 1368 1369 1370 1371 1372 1373 1374 1375 1376 1377 1378 1379 1380 1381 1382 1383 1384 1385 1386 1387 1388 1389 1390 1391 1392 1393 1394 1395 1396 1397 1398 1399 1400 1401 1402 1403 1404 1405 1406 1407 1408 1409 1410 1411 1412 1413 1414 1415 1416 1417 1418 1419 1420 1421 1422 1423