Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Toutes les dissertations

« Etre libre, est-ce n'en faire qu'à sa tête ? »

Pouvons-nous donner une réponse négative à la question « Etre libre, est-ce n'en faire qu'à sa tête ? » puisque faire ce qu'il nous plait serait une forme de manque de responsabilité. En effet, l'aspect absurde de la liberté se révèle alors. Peut-être y a-t-il une raison, comme faire quelque chose d'excentrique, sortir de l'ordinaire. Ce désir de...

2 pages - 1,80 €

LA TECHNIQUE peut-elle nous libérer ?

En effet, les hommes ne peuvent aujourd'hui plus se passer de ces techniques. Ils sont comme sujets à elle. On imagine aujourd'hui mal une société sans technique. Elles sont aujourd'hui ancrées dans le quotidien à tel point que l'homme ne peut s'en passer. En guise d'exemple, on pourrait citer le téléphone portable qui aujourd'hui utilisé par une majorité de...

2 pages - 1,80 €

Le scientifique travaille-t-il sur la réalité ?

La science fait partie de la vie de tous les jours, c'est-à-dire que depuis quelques années elle s'est imposée comme indispensable et naturelle a chacun. Nous avons toujours pensé que la science, elle, se caractérisait par une objectivité totale, et que les faits qu'elle décrit nous disent comment est réellement le monde en dehors de nous. Elle est le...

2 pages - 1,80 €

« De quoi est constitué, logiquement, le monde ? »

Les héraclitéens considéraient que le monde est en perpétuel mouvement, si bien que nous ne pouvons rien dire de lui, a fortiori, rien dire de vrai. En effet, pour pouvoir dire quelque chose de lui, il faudrait déjà pouvoir dire de quoi il est fait, ce qui implique de pouvoir saisir les choses qui le constitue. C'est, dans...

5 pages - 1,80 €

Commentaire de texte de Spinoza, Ethique, livre 5 (extrait)

"La plupart semblent croire qu'ils sont libres dans la mesure où il leur est permis d'obéir à leurs penchants et qu'ils abandonnent de leur indépendance dans la mesure où ils sont tenus de vivre selon la prescription de la loi divine. La moralité donc, et la religion, et, sans restriction, tout ce qui se rapporte à la force...

2 pages - 1,80 €

Quelle est la finalité de la loi ?

L’homme doit vivre en société pour devenir un homme. La société suppose une organisation est donc des lois. La loi est souvent conçue comme un obstacle à la liberté. Cela engendre donc un problème politique fondamental : Comment faire pour que la loi exprime la liberté ?  Rousseau par du principe qu’être libre ne consiste pas...

2 pages - 1,80 €

Qui suis-je ?

Voici donc les problèmes à quoi nous nous sommes heurté. La subjectivité de mes perceptions qui sont entièrement soumises à ma physiologie. Je ne peux donc pas me connaître de manière rationnelle en tant qu'unité dans le monde, car l'univers m'est inexpliqué et lacunaire. Avec l'inconscient, je ne peux même pas être les pulsions qui m'animent car elles...

7 pages - 1,80 €

L'homme est-il un être de désir ou de besoin ?

Plusieurs choses différencient les désirs des besoins . La différence en désirs et besoins est très importante dans la pensée épicurienne .Les épicuriens distinguent les désirs naturels, les desirs vains comme la gloire, la célébrité ,la richesse. Ces désirs vains sont propres à l'homme . on n'a jamais vu d'animaux se soucier de leur richesse ou de leur gloire....

2 pages - 1,80 €

L'esprit critique doit-il être limité ?

La vie de l'homme est jonchée de nombreuses et diverses interrogations et ce depuis toujours. En effet, l'homme pose des questions, se pose des questions, critique et juge. Il examine également les idées qu'on lui présente et il doute des certitudes qui semblent les mieux assurées. Cette capacité qu'a l'homme de réfléchir, de juger et de penser par...

3 pages - 1,80 €

DOIS-JE TENIR COMPTE DES AUTRES POUR ORIENTER MA CONDUITE ?

I / Première partie : l'autre possède une indéniable et incontournable influence sur moi. Il ne m'est jamais totalement indifférent. Et cela pour deux raisons : parce qu'il est un autre « moi » qui me ressemble, qu'il est donc lié à moi ; et parce que je suis de part en part un être social : que je suis donc lié à lui....

2 pages - 1,80 €

Doit-on respecter la nature ?

Introduction Doit on respecter la nature ? Au premier abord, il nous est impossible de considérer que la nature, comme toute chose, ne devrait être respectée. Il est important d'avoir une certaine morale vis-à-vis de cet élément qui assure notre survie et sur lequel nous nous trouvons ; ne pas respecter la nature, c'est comme ne pas respecter n'être humain car...

3 pages - 1,80 €

Est-on libre de tout faire ?

Cette phrase est composée de mots clés comme « on », « libre », « tout » et « faire ». On, pronom indéfini indique d'une manière vague des personnes. Le mot libre vient du latin « liber » signifiant couramment « sans chaînes », « sans entraves ». Pour le définir, c'est un être qui n'est pas captif, pas esclave et qui ne dépend que de lui même et non des...

3 pages - 1,80 €

Est-On Vraiment Libre De Nos Choix ?

Tout le monde en parle, la liberté... c'est une grande préoccupation de l'homme depuis bien des années. Dans la liberté, on a aussi la possibilité de faire ses propres choix. Bien des gens la prône, et bien des gens ne supportent pas qu'on impose une conduite. On érige des statues en son honneur telle la statue de la...

2 pages - 1,80 €

Etre libre est-ce n'avoir aucune obligation ?

L'homme est un être social et seule l'existence sociale avec ses obligations rend possible intelligence, maîtrise de soi et donc authentique liberté, celle-ci s'accomplissant pleinement à travers la soumission aux lois dans la mesure où obéir à la volonté générale, qui est la source de la loi, pour Rousseau, c'est obéir à sa propre volonté bien comprise. Il...

3 pages - 1,80 €

Le sujet est-il maître de soi ?

Plusieurs courants de pensée s’affrontent. L’un penche du côté du rationalisme et du fait que l’homme soit entièrement maître de lui-même dans tous ses choix de vie. Les autres vont plutôt dans le sens d’un inconscient qui nous empêcherait de décider totalement, de faire des choix libres.  Donc, deux notions sont mises en jeu, celle...

3 pages - 1,80 €

EXISTE-T-IL DES INEGALITES JUSTES ?

Dans toute société, il existe des différences entre les individus. Certains, sont blonds d’autres bruns, certains sont grands d’autres petits. En principe, ce ne sont pas des inégalités. En revanche, ces différences deviennent des inégalités lorsqu’elles sont traduites en termes d’avantages et de désavantages. Au vue de notre société actuelle, nous pouvons donc...

2 pages - 1,80 €

Explication de texte: FREUD : «  Les doctrines religieuses sont soustraites aux exigences de la raison ; elles sont au-dessus de la raison »

Ce texte de Freud, le fondateur de la psychanalyse, traite de la vérité, de la religion, de la raison et de la croyance. Il se demande laquelle de ces deux notions, religion et raison, déterminent la vérité. Selon lui, rien n'est supérieur à la raison qui établit la vérité universelle, cela-dit une minorité d'hommes trouve, par un « événement...

3 pages - 1,80 €

Faut-il ne rien aimer pour respecter ?

Bien souvent, la question du respect et surtout de qui le mérite est posé. Ce qui est, en effet, logique puisque le respect est l'une des principales valeurs qui nous permet de vivre ensemble, en société. Or, faut-il aimer pour respecter ? Avant tout, qu'est ce que cette question signifie? D'après le petit Larousse, « respecter » c'est : « Traiter, considérer avec...

2 pages - 1,80 €

Faut-il avoir des richesses pour être riche ?

Dans nos sociétés capitalistes, l'argent tient une place royale. Comme le souligne Weber, dans un de ses idéals types, le parfait capitaliste est celui qui recherchera toujours plus de richesses, celui qui ne sera jamais rassasié, et qui épargnera. Ainsi, même si cette description est caricaturale, dans nos sociétés, le capital est mis en avant comme jamais. Mais...

5 pages - 1,80 €

« Faut-il mieux se perdre dans le désir qu'avoir perdu tout désir ? »

Introduction : « J'avais risqué ma vie et j'avais gagné. De nouveau, j'étais un homme. », s'écrie le héros du Joueur de Dostoïevski. Mais comment considérer le joueur ? Est-ce un homme volontaire, déterminé, prêt à tout sacrifier pour arriver à ses fins, ou le jouet de son désir ? Le joueur ne perd-il pas plus qu'il ne gagne à se livrer aveuglément au...

5 pages - 1,80 €

Faut-il renoncer à l'idée que l'histoire possède un sens ?

L'histoire désigne l'ensemble des événements constitutifs du passé de l'humanité. Même si parfois le passé montre une régression morale de l'humanité, il reste cependant toujours notre passé, un passé que l'on ne peut pas nier. L'histoire, fessant partit des sciences humaines, s'interroge ainsi sur l'homme et plus particulièrement sur ses valeurs et ses conduites. La réflexion philosophique nous...

5 pages - 1,80 €

LE MALAISE DANS LA CULTURE de Freud : « LE BONHEUR EST-IL COMPATIBLE AVEC LA CULTURE? »

Freud écrit Le Malaise dans la culture en 1930, moment de grande souffrance et de crise économique. Freud, adoptant une vision assez pessimiste de la condition humaine, propose une analyse psychique des comportements humains face à la culture. Cet ouvrage se structure en huit parties où Freud est amené à développer les conséquences sur...

4 pages - 1,80 €

Commentaire sur un extrait de Esthétique de Hegel, sur la prise de conscience de soi.

Texte étudié « L'homme obtient cette conscience de soi-même de deux manières différentes : premièrement de manière théorique, dans la mesure où il est nécessairement amené à se rendre intérieurement conscient à lui-même, où il lui faut contempler et se représenter ce qui s'agite dans la poitrine humaine, ce qui s'active en elle et la travaille souterrainement, se contempler...

2 pages - 1,80 €

Y a-t-il des limites à l'intervention sur l'être vivant ?

Ce qui limite le plus l'homme dans les interventions sur le vivant c'est la connaissance. Avec sa connaissance actuelle, l'homme est encore confronté à des problèmes qu'il ne peut résoudre avec ou sans éthique. C'est donc encore la nature qui fixe les frontières d'interventions sur l'être vivant. Par exemple, l'homme ne peut pas empêcher un vivant de mourir....

2 pages - 1,80 €

La Culture Rend-Elle Meilleur ?

Introduction On peut considérer notre temps comme un temps de haute culture : la complexité et le raffinement de nos inventions, la somme de connaissances dans tous les domaines, ou encore l'inventivité dont la modernité fait preuve en art et en littérature peuvent en apporter le témoignage. Il n'est cependant pas dit que les hommes d'aujourd'hui soient pour autant...

3 pages - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 1324 1325 1326 1327 1328 1329 1330 1331 1332 1333 1334 1335 1336 1337 1338 1339 1340 1341 1342 1343 1344 1345 1346 1347 1348 1349 1350 1351 1352 1353 1354 1355 1356 1357 1358 1359 1360 1361 1362 1363 1364 1365 1366 1367 1368 1369 1370 1371 1372 1373 1374 1375 1376 1377 1378 1379 1380 1381 1382 1383 1384 1385 1386 1387 1388 1389 1390 1391 1392 1393 1394 1395 1396 1397 1398 1399 1400 1401 1402 1403 1404 1405 1406 1407 1408 1409 1410 1411 1412 1413 1414 1415 1416 1417 1418 1419 1420 1421 1422 1423