Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Toutes les dissertations

Définition: ANALYSE.

n. f 1° Opération intellectuelle qui consiste à décomposer une réalité, une oeuvre, un texte, en ses éléments fondamentaux, pour mieux en établir les relations. L'analyse dissèque, réduit le tout à ses parties, cherche à étudier les combinaisons entre les divers éléments, qu'il s'agisse d'objets concrets ou abstraits. L'opération inverse (qui rassemble, unit) s'appelle synthèse. 2° Le résultat...

1 page - 1,80 €

Définition: ANTITHÈSE.

n. f (du grec anti-, « contre » et thesis, « action de poser »; cette étymologie éclaire assez bien les deux sens principaux du mot). 1° Figure de style qui consiste à traduire l'opposition de deux idées ou réalités contraires par une disposition symétrique des termes qui les expriment. « L'occident était blanc, l'orient était noir » (Victor...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: BEHAVIOUR THERAPY (behaviour therapy)

Forme de PSYCHOTHÉRAPIE fondée SUI la THÉORIE DE L'APPRENTISSAGE. Elle suppose que les symptômes sont dus à un apprentissage et à un conditionnement vicieux et vise à éliminer les symptômes par des procédés de déconditionnement et de reconditionnement. Sa base théorique s'écarte nettement de la psychanalyse du fait qu'elle rejette l'idée qu'il y a à l'état latent un...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: BÉNÉFICE PRIMAIRE ET SECONDAIRE

Le bénéfice primaire d'un SYMPTÔME est l'absence d'ANGOISSE et de CONFLIT qui résulte de sa formation. Le bénéfice secondaire est constitué par des avantages pratiques qu'on peut obtenir en utilisant le symptôme pour influencer ou manipuler d'autres personnes. Par exemple, le bénéfice primaire de l'AGORAPHOBIE est l'absence d'angoisse et de conflit concernant l'AMBIVALENCE envers les figures parentales grâce...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: BISSEXUEL, BISSEXUALITÉ (bisexual, bisexuality)

Ces termes ne se réfèrent qu'occasionnellement aux personnes qui sont bissexuelles au sens où elles se livrent à des relations hétérosexuelles et à des relations homosexuelles : ils qualifient d'habitude la présence d'attributs et d'attitudes psychologiques MASCULINS et FÉMININS chez un même individu. La théorie psychanalytique a toujours supposé que tous les êtres humains sont de constitution psychosexuellement...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: BON (good)

Lorsqu'on l'utilise techniquement, « bon » a trait à une classe particulière d'OBJETS INTERNES, à savoir ceux qu'on conçoit comme bienveillants envers le sujet, en opposition avec les « MAUVAIS» objets, qu'on imagine avoir des dispositions malveillantes à son égard. ...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: ÇA

Traduit das Es, terme emprunté par Freud à Groddeck et qu'il a utilisé pour désigner les parties inorganisées de l'APPAREIL PSYCHIQUE. Freud a considérablement remanié le concept original de Groddeck. Quoiqu'il y ait une idée commune d'une force impersonnelle intérieure avec laquelle le moi doit transiger, la différence réside dans le fait que pour l'un, c'est un concept...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CARACTÈRE (character)

Dans les travaux analytiques, le mot caractère connote habituellement non pas les attributs d'un individu qui sont les plus caractéristiques de lui en tant qu'individu unique, mais bien ceux qui le mettent à même d'être classé dans un type de caractères parmi d'autres. La raison en est qu'on peut interpréter certains traits de caractère soit (a) comme des...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CARACTÈRE ANAL (anal character)

Type de NÉVROSE DE CARACTÈRE présumée être le résultat de la FIXATION au STADE ANAL. Le terme est utilisé d'habitude en référence aux FORMATIONS RÉACTIONNELLES contre l'ÉROTISME ANAL, en particulier à l'entêtement COMPULSIONNEL, aux habitudes d'ordre, à la parcimonie, mais il peut se rapporter à leurs contraires, à savoir à la docilité compulsionnelle, au désordre, et à la...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CARACTÈRE GÉNITAL (genital character)

Caractère hypothétique ou idéal d'une personne qui a été complètement analysée, qui a tout à fait résolu son COMPLEXE D'OEDIPE, qui est parvenue à la PERLABORATION de son ambivalence prégénitale et a dépassé le NIVEAU GÉNITAL postambivalent de développement PSYCHOSEXUEL. ...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CARACTÈRE OBSESSIONNEL

S'applique à celui dont la personnalité présente des traits pouvant être interprétés comme l'équivalent d'une NÉVROSE OBSESSIONNELLE; qui utilise des DÉFENSES OBSESSIONNELLES mais n'a pas de SYMPTOMES obsessionnels. Consciencieux, ordonnés, mesquins, pédants, rationalisateurs tout en étant imperméables aux émotions humaines, respectueux de la lettre plutôt que de l'esprit de la loi et adhérant à la règle administrative plutôt...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CARENCE, PRIVATION

Souffrir d'une carence ou subir une privation, c'est ne recevoir qu'insuffisamment quelque chose de nécessaire. La psychanalyse s'est occupée de deux formes de carence : maternelle et sexuelle. Toutes deux, surtout la carence de soins maternels, ont été invoquées comme cause de NÉVROSE, particulièrement en Grande-Bretagne par Bowlby (1951). La théorie concernant la névrose issue de carence de...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CAS LIMITE (borderline)

Un cas limite est un patient qui est à la limite entre NÉVROSE et PSYCHOSE, c'est-à-dire soit un individu dont la PSYCHOPATHOLOGIE défie toute classification soit quelqu'un dont les mécanismes sont psychotiques mais dont le comportement ne justifie pas qu'on le traite en psychotique. L'usage provient du fait que les méthodes diagnostiques supposent que névrose et psychose s'excluent...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CASTRATEUR (castrating)

Mot utilisé fréquemment par les analystes dans la conversation mais rarement dans les formulations théoriques. Se rapporte à des individus qui ont l'habitude de saper chez les autres toute confiance en soi. Dans le premier cas, il s'applique aux femmes qui souffrent d'ENVIE DU PÉNIS et en conséquence déprécient les hommes ou entrent en compétition avec eux. Dans...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CASTRATION, ANGOISSE DE CASTRATION (castration, castration anxiety)

Selon la THÉORIE CLASSIQUE, tous les hommes et les enfants mâles sont susceptibles de souffrir d'angoisse de castration, quoiqu'il y ait eu force controverses sur la nature précise de cette crainte, et qu'on en ait beaucoup disserté. C'est rare que ce concept se réfère à la castration au sens anatomique chirurgical (ablation des testicules); il se rapporte plus...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CAUCHEMAR (nightmare)

Rêve pénible avec sensation d'étouffement comme si un monstre était assis sur le dormeur. Par extension, tout rêve terrifiant. Les cauchemars sont un exemple d'échec massif des DÉFENSES contre des forces internes et il résulte de cet échec que le dormeur ressent de la terreur plutôt que de l'ANGOISSE. Les cauchemars sont plus communs dans l'enfance que dans la...

1 page - 1,80 €

Définition: COGITO.

Mot latin signifiant « je pense », et qui s'est répandu comme nom à partir de la célèbre phrase de Descartes : « Cogito ergo sum » («Je pense donc je suis»). Le Cogito, c'est la pensée indissociable de la conscience que l'on pense, et que l'on existe comme sujet pensant. Mon Cogito, c'est mon Moi-pensant. De là...

1 page - 1,80 €

CAUSALITÉ (Psychanalyse)

Conception selon laquelle les événements peuvent être expliqués comme les conséquences nécessaires d'événements antérieurs, ceux-ci étant les causes et ceux-là les effets. En général la psychanalyse est considérée comme une théorie causale, puisqu'elle explique les événements, les symptômes actuels, etc., en fonction des expériences vécues auparavant par le sujet. ...

1 page - 1,80 €

CENSEUR, CENSURE (Psychanalyse)

Dans les premières formulations de Freud, l'instance psychique responsable de la déformation du RÊVE et du REFOULEMENT était appelée la censure. Le censeur est l'ancêtre théorique du SURMOI. ...

1 page - 1,80 €

CHAGRIN (Psychanalyse)

Selon McDougall (1908), le chagrin est « une émotion dérivée, l'une des émotions rétrospectives du désir; bref, c'est une forme particulière de regret, surtout un regret issu du sentiment d'amour, et par conséquent un tendre regret ». ...

1 page - 1,80 €

CHOC (Psychanalyse)

1. Choc physiologique : état de collapsus, pâleur, tension artérielle abaissée qu'on trouve en réaction (immédiate) à un trauma physique (blessure, lésion, intervention chirurgicale majeure, etc.). ...

1 page - 1,80 €

CHOSIFICATION, RÉIFICATION (Psychanalyse)

Processus par lequel les CONCEPTS sont traités comme s'ils étaient. des choses (les noms abstraits comme s'ils étaient des noms concrets). ...

1 page - 1,80 €

CLIVAGE, MORCELLEMENT (Psychanalyse)

Processus (mécanisme de DÉFENSE) par lequel une structure physique perd son intégrité et est remplacée par deux structures partielles ou plus. On parle de clivage du moi et aussi de celui de l'objet. Après le clivage du moi, typiquement, une seule des parties du moi qui en résulte est ressentie comme soi, l'autre constituant une « partie du...

1 page - 1,80 €

COÏT (Psychanalyse)

Rapport sexuel. D'où, coït interrompu, dans lequel l'homme se retire avant l'éjaculation, coït prolongé dans lequel l'ORGASME masculin est retardé, et coïtus reservatus dans lequel l'orgasme masculin est évité. ...

1 page - 1,80 €

COLÈRE (Psychanalyse)

Emotion primaire, provoquée typiquement par la FRUSTRATION. Souvent confondue, ce qui est étonnant, avec la HAINE, quoique ce soit une émotion de courte durée, aisément ressentie envers ceux qu'on AIME, alors que la haine est un SENTIMENT qui dure. ...

1 page - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 1324 1325 1326 1327 1328 1329 1330 1331 1332 1333 1334 1335 1336 1337 1338 1339 1340 1341 1342 1343 1344 1345 1346 1347 1348 1349 1350 1351 1352 1353 1354 1355 1356 1357 1358 1359 1360 1361 1362 1363 1364 1365 1366 1367 1368 1369 1370 1371 1372 1373 1374 1375 1376 1377 1378 1379 1380 1381 1382 1383 1384 1385 1386 1387 1388 1389 1390 1391 1392 1393 1394 1395 1396 1397 1398 1399 1400 1401 1402 1403 1404 1405 1406 1407 1408 1409 1410 1411 1412 1413 1414 1415 1416 1417 1418 1419 1420 1421 1422 1423