Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Toutes les dissertations

Que peut la morale face à la science ?

   Partir de l'indépendance apparente des deux notions-clés et justifier qu'on ne peut s'y tenir.    Dans un premier moment, on peut s'interroger sur la pertinence de la question du fait que les sciences visent la connaissance tandis que la morale règle l'action. On voit mal comment l'idéal de connaissance pourrait contredire les idéaux de la morale. Bien au contraire, la...

2 pages - 1,80 €

Quelle est la place de l'homme dans la nature ?

Pour l'homme qui travaille, la nature n'est donc qu'un moyen. L'univers des fins appartient exclusivement aux hommes, comme leur appartiennent les projets, les valeurs et les significations. L'abeille ou le castor obéissent à des programmes physiologiques là où l'humain commence par concevoir un but (cf. Marx : « Ce qui distingue dès l'abord le plus mauvais architecte de l'abeille la plus...

2 pages - 1,80 €

Est-il vrai de dire que l'observation directe de soi est loin de suffire pour apprendre à se connaître ?

L'observation directe de soi se heurte en outre à une autre difficulté : elle risque à tout instant d'être mise en défaut par le sujet lui-même. Celui-ci peut, en effet, se mentir à lui-même, ou vouloir donner à autrui une certaine image. Il faut faire référence ici aux analyses de Sartre sur la mauvaise foi. Le choix d'une...

2 pages - 1,80 €

A quoi reconnaissons-nous notre humanité ?

 Ne faut-il pas, ici, tenter d'aller graduellement de ce qui est manifeste, du point de vue quasi empirique à ce qui témoigne beaucoup plus énigma tiquement de la transcendance humaine, en son universalité?-'    Or, le premier signe nous permettant de dire que cet homme parti culier manifeste la généralité ou l'universalité de l'espèce humaine, n'est-ce pas la sépulture? Je...

2 pages - 1,80 €

L'oubli est-il préférable à la mémoire ?

   Ici, ne sommes-nous pas conduits vers la seconde signification du terme condition ? La mémoire est condition de la vie humaine: car liée à la situation même de l'être dans le monde. Dans une existence vouée au temps et à la mort, l'homme peut se sauver, créer des permanences. Il n'est pas seulement voué à être séparé de lui-même, mais...

3 pages - 1,80 €

Dieu peut-il être prouvé ?

 Dans la partie de La Critique de la raison pure intitulée « Dialectique transcendantale », Kant fait l'analyse critique des illusions par lesquelles la raison, toujours avide d'absolu, s'empare des concepts de l'entendement pour construire une prétendue connaissance des noumènes.      La dialectique transcendantale est, chez Kant, l'analyse critique des illusions de la raison. L'entendement est avec la sensibilité le seul moyen de connaissance - laquelle, aux...

3 pages - 1,80 €

A quoi bon respecter la Nature ?

  Ce devoir suppose d'abord que l'on reconnaisse à la nature et aux espèces non humaines qui la peuplent un droit à exister sans que l'homme les transforme. Or, par définition, le droit implique l'existence de sujets juridiques, et il est a priori difficile d'admettre comme tels des êtres sans conscience (Kant affirmait que l'homme n'a de devoirs qu'envers lui-même, et...

3 pages - 1,80 €

La perception peut-elle fonder le savoir ?

   Dans ces conditions, la perception peut être considérée comme « un obstacle épistémologique » selon Bachelard, au sens où elle gêne la constitution du savoir scientifique en empêchant la raison de poser les problèmes et de les résoudre. La perception fait écran à la vérité, que seule la rai son peut énoncer. Radicalisant cet écart entre le savoir et la...

4 pages - 1,80 €

Prendre conscience est-il toujours libérateur ?

 La prise de conscience ne signifie pas « renoncer à sa subjectivité pour s'imposer un point de vue cruel sur soi-même ». La prise de conscience doit plutôt être un moyen pour notre propre conscience de rencontrer et de partager la subjectivité d'autrui, même s'il faut certes passer par ce que Sartre appelle « l'épreuve de la honte ». En effet, celle-ci est «...

3 pages - 1,80 €

Être libre est-ce se passer d'autrui ?

   Apprendre à être libre, c'est d'abord, en une première étape, apprendre à se passer du secours d'autrui, comme l'indique sagement notre texte. L'enfant est, par définition même jeté dans un monde où les soins et le secours (le « secours »désigne tout ce qui sert à quelqu'un pour sortir d'une situation difficile, tout ce qui provient d'un concours extérieur pour nous...

2 pages - 1,80 €

La philosophie: un danger ?

   La philosophie se définirait, en première instance, comme une exigence spirituelle, un retour critique sur le vécu, une faculté de la pensée critique. Elle actualiserait le pouvoir de la pensée négative. Elle aurait ainsi comme fin essentielle de briser l'assurance, la confiance en soi- même et le contentement de soi du sens commun. En somme, face à la...

4 pages - 1,80 €

Accepter l'inconscient est-ce aliéner la liberté ?

Après Copernic qui a ruiné le géocentrisme, Darwin qui a détruit la croyance en une primauté de l'homme dans la création, Freud pensait avoir infligé à l'homme sa troisième humiliation en lui apprenant qu'il n'est « même pas maître dans sa propre maison ». La découverte de l'inconscient et de son importance dans le psychisme humain justifie-t-elle une remise en question de la liberté, nous oblige-t-elle à...

2 pages - 1,80 €

La Religion et la raison

* Une fois sans conformité avec les principes de la raison ? (Du point de vu de la science). Quels sont les principes qui permettent à la raison de juger la foi et de tracer une limite infranchissables entre elles ? on pourra répondre à cette question grâce à trois principes fondamentaux, neutres, et s'articulant à partir d'une conception...

3 pages - 1,80 €

Ossip Zadkine

1890-1967. Né à Smolensk, il fait un séjour de trois ans en Angleterre (1906-1909) et se fixe à Paris, où il est décédé en 1967. Ses premiers travaux sont influencés par Brancusi, ensuite par le Cubisme auquel il se rallie en 1914, il expose alors au Salon des Indépendants aux côtés de Csaky, Delaunay et La Fresnay :...

1 page - 1,80 €

Auteurs: Parménide

Né en 535 avt J.C. Mort en 460. Originaire d'Elée. "L'Etre est, le non-être n'est pas" (fragment B6). On oppose sa pensée à celle d'Héraclite. Le changement ne serait qu'une apparence. Derrière tout changement, quelque chose demeure identique. Cette idée inspirera probablement à Platon sa théorie des essences. Parménide aura pour disciple Zénon d'Elée, connu pour ses paradoxes...

5 pages - 1,80 €

Java. Le temple de Borobudur.

Situé en Indonésie, dans l'île de Java, Borobudur est l'un des plus grands tem­ples bouddhiques et certainement le plus original. Au cœur d'une plaine entourée de 4 volcans, Borobudur se présente comme une gigantesque construction de 4 niveaux, à base quadrangulaire de 180 m de côté. Chaque niveau symbo­lise une étape de la vie de Bouddha dans son cheminement...

1 page - 1,80 €

Machiavel

  (Niccolo Machiavelli, 1469-1527) Homme politique et écrivain italien. Au service de la République de Florence, il effectue plusieurs missions en Allemagne et en France auprès de Louis XII et de César Borgia. Après la prise de pouvoir par les Médicis et la chute de la République florentine en 1512, Machiavel est emprisonné et banni de la ville. Pendant...

1 page - 1,80 €

Saint-Simon

(Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, 1675-1755) Mémorialiste français. Descendant d'une famille aristocratique, il s'engage en 1691 dans une carrière militaire qu'il interrompt, déçu, en 1702, pour vivre à la cour. Il entend y jouer un rôle politique. Il ne parvient pas à assouvir son ambition. Il se consacre de 1694 à 1749 à la rédaction de ses...

1 page - 1,80 €

Stoïcisme

Ecole de philosophie fondée par Zénon de Cition, dont le nom provient d'un lieu : le Portique (gr. "Stoa"). On distingue trois périodes successives : l'ancienne (300 av. J.-C.), l'intermédiaire (200-100 av. J.-C.) et la Stoa du temps de l'empereur. Parmi les grands stoïciens, on compte, outre le fondateur, Cléanthe, Panaitios et Sénèque. Selon la doctrine des stoïciens,...

2 pages - 1,80 €

L'oeuvre de Calvin

Commentaire sur le DE CLEMENTIA de Sénéque (1532) INSTITUTION DE LA RELIGION CHRÉTIENNE (Editions latines de 1536,  1539, 1543, 1545, 1550, 1553, 1554, 1559, 1561) Editions françaises  de 1514,  1545, 1551, 1553, 1557, 1560)    DOCTRINE ET  CONTROVERSES   CATHÉCHISMES DE 1537‑1538, 1542, 1545 EPITRE A SADOLET (1539 PETIT TRAITÉ DE LA SAINTE CÈNE (1541) TRAITÉ DU LIBRE ARBITRE (1541) TRAITÉ DES RELIQUES (1543) EXCUSE A MESSIEURS LES NICODÉMITES ...

1 page - 1,80 €

Le concept d'angoisse - Søren Kierkegaard

L'instant est cet ambigu où le temps et l'éternité sont en contact, posant ainsi le concept de temporalité où le temps interrompt constamment l'éternité, et où l'éternité pénètre sans cesse le temps. C'est alors seulement que prend son sens la répartition de tout à l'heure en temps présent, temps passé et temps à venir.   A cet énonce, on remarque...

1 page - 1,80 €

Franz Grillparzer

  1791-1872 Né et mort à Vienne, le plus grand des dramaturges de langue allemande après Schiller, commença comme lui par des histoires de brigands : l'Aïeul  est de 1816. Sa seconde pièce, Sapho, une tragédie faisant songer à l'Iphigénie  de Goethe (1818) attira l'attention de Byron. “ Grillparzer, un nom diabolique ! Mais il faudra bien s'habituer à le prononcer. ” Sa trilogie...

1 page - 1,80 €

L'oeuvre de Mauriac

  POÉSIE   LES MAINS JOINTES (1909) L’ADIEU A L’ADOLESCENCE (1911) HUIT POÈMES (1924) ORAGES (1925) LE SANG D’ATYS (1940)   ROMANS   L’ENFANT CHARGÉ DE CHAINES (1913) LA ROBE PRÉTEXTE (1914) LA CHAIR ET LE SANG (1920) FABIEN (1920) PRÉSÉANCES (1921) LE BAISER AU LÉPREUX (1922) LE FLEUVE DE FEU (1923) GÉNITRIX (1923) LE MAL (1924) LE DÉSERT DE L’AMOUR (1925) THÉRÈSE DESQUEYROUX (1927) DESTINS (1928) LA NUIT DU BOURREAU DE SOI-MÊME (1929) CE QUI ÉTAIT PERDU (1930) LE NŒUD DE VIPÈRES...

1 page - 1,80 €

Pindare

  Pindare naquit à Cynoscéphales près de Thèbes. Cette région de la Grèce centrale cultivait l'amour des arts et, après une première formation sur place, Pindare poursuivit ses études lyriques à Athènes, où son origine aristocratique lui permit de s'intégrer à la haute société. Dans cette ville en grande effervescence artistique, il fut nourri de la poésie d'Homère, d'Hésiode...

3 pages - 1,80 €

Giacomo Leopardi

  Né à Recanati dans une noble famille, le jeune Leopardi, difforme et fragilisé par une maladie congénitale, s'enfermait dans la bibliothèque de ses parents, où il acquit précocement une riche culture. A seize ans, il avait appris seul le grec, le latin et plusieurs langues étrangères ; il avait traduit des ouvrages classiques et écrit des poèmes, des textes...

1 page - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 1324 1325 1326 1327 1328 1329 1330 1331 1332 1333 1334 1335 1336 1337 1338 1339 1340 1341 1342 1343 1344 1345 1346 1347 1348 1349 1350 1351 1352 1353 1354 1355 1356 1357 1358 1359 1360 1361 1362 1363 1364 1365 1366 1367 1368 1369 1370 1371 1372 1373 1374 1375 1376 1377 1378 1379 1380 1381 1382 1383 1384 1385 1386 1387 1388 1389 1390 1391 1392 1393 1394 1395 1396 1397 1398 1399 1400 1401 1402 1403 1404 1405 1406 1407 1408 1409 1410 1411 1412 1413 1414 1415 1416 1417 1418 1419 1420 1421 1422 1423